Ferme de Landefrière

Vente de viande de porc Imprimer

­­

J'ai été éleveur de porcs pendant plus de trente-cinq ans à Pouancé, dans le Maine-et-Loire. A la demande de nombreux clients, j'ai décidé de poursuivre l'activité commerciale de vente de viande de porcs Bleu-Blanc-Coeur. J'ai choisi des producteurs locaux, soucieux d'offrir aux consommateurs de la viande de porc de qualité. En effet, j'avais choisi en 2006 la filière Bleu-Blanc-Coeur, dont la devise est "Bien nourrir les animaux, pour bien nourrir les hommes." Grâce à l'utilisation de la graine de lin, les porcs sont en très bonne santé.

Je continue de proposer à la vente des colis de viande de porc fraîche, étiquetée, pesée, conditionnée sous-vide, par 5 ou 10 kilos. Je livre à domicile, en véhicule frigorifique, uniquement sur commande et selon distance.

Je vous propose également des charcuteries : rillettes, boudin à tartiner, pâté de tête au piment d'Espelette, rillauds, terrine de campagne, terrine de porc à l'eau de vie de cidre, terrine de porc aux 4 épices, terrine de porc au Layon, terrine de porc au Cointreau, et des plats préparés : sauté de porc au cidre et sauté de porc à l'ananas.





Haut de page

Signature de l’accord collectif Bleu-Blanc-Coeur  Imprimer

C’est un moment unique et très particulier de la vie de Bleu-Blanc-Coeur qui devient officiellement une démarche agricole innovante pour la nutrition de l’homme et pour l’environnement. (Visualiser l'accord collectif sur le site internet du MAF au Format PDF).

­ ­

Vidéo de la signature de l’accord collectif Bleu-Blanc-Coeur avec Mr LE FOLL (Ministre de l’Agriculture) et Mr GAROT (Ministre de l’Agro-alimentaire).


 



 

Haut de page

Le label Bleu Blanc Coeur pour une nourriture plus saine Imprimer

Des éleveurs s'engagent à nourrir leurs bêtes avec des aliments riches en Oméga 3 pour garantir une meilleure qualité de leurs produits.

Il n'y a pas que les consommateurs qui ont le droit de bien manger. La filière Bleu Blanc Coeur rassemble des éleveurs qui ont choisi de donner une alimentation plus saine à leurs bêtes et proposer des viandes, yaourts ou fromages riches en Oméga 3.

France 2 s'est rendu dans la Sarthe pour rencontrer un membre de la filière depuis 15 ans. Propriétaire d'une centaine de bovins, Dominique Levrard donne à ses bêtes un mélange de graines d'autrefois. "On a cherché à retrouver les qualités de l'herbe de printemps, dans notre brouette, toute l'année".
Plus coûteux mais plus valorisant

Même procédé avec ses poules : si ce choix de nourriture coûte 5% plus cher au producteur, il garantit aussi une meilleure santé pour les animaux, et à terme de meilleurs produits. L'éleveur doit néanmoins suivre des critères stricts, analyser ses viandes et obtenir un taux d'Oméga 3 suffisant.

Les produits labellisés sont ensuite présentés en magasin avec un logo en forme de fleur de lin.

Voir la vidéo

Francetv info publié le 09/03/2015 | 16:15

Haut de page